Investir 400 000 euros dans l'immobilier

Vous souhaitez placer 400 000 euros dans des fonds immobiliers et vous vous demandez comment procéder ?

Combien investir dans l'immobilier ? Une somme aussi confortable, c'est l'assurance de pouvoir investir dans de nombreux fonds. Toutefois il peut être délicat de savoir où placer son argent pour en retirer le meilleur bénéfice financier et les meilleures performances. Jouer la carte de la sécurité peut vous pousser à placer votre épargne dans l'immobilier locatif classique. Prendre un peu plus de risque peut vous amener à investir dans des SCPI de rendement et/ou à acheter des actions dans des sociétés immobilières foncières cotées (SIIC). Chacun de ces cas vient avec son lot d'avantages et d'inconvénients, mais les gains et les intérêts peuvent donner lieu à des montants importants. 

Par Faustine T.

4 min de lecture

03 avril 2024

Investir 400 000 euros dans l'immobilier en établissant son profil d'investisseur 

Avec une épargne de 400 000 euros, il peut paraître facile d'investir dans l'immobilier. Toutefois, chaque investissement ne se vaut pas et dépend de votre profil et de vos projets.  

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.

Il existe deux types d'objectifs principaux :  

  • une épargne de précaution qu'il est préférable de constituer afin de vous prémunir contre les aléas de la vie, 

  • et la création d'un capital sur du plus ou moins long terme.  

Investir une somme conséquente dans l'immobilier doit forcément répondre à un objectif : financer un projet de vie, générer des revenus passifs chaque mois ou chaque année, préparer votre départ à la retraite, défiscaliser vos impôts, vous constituer un capital pour le transmettre à vos enfants par la suite ... Autant d'éléments qu'il est nécessaire d'éclaircir au début de votre démarche.

J.B., Kadran


Placer 400 000 euros dans l'investissement locatif 

Aujourd'hui, l'immobilier locatif constitue toujours une valeur sûre pour les foyers français. Avec 400 000 euros à votre actif, obtenu notamment via un prêt immobilier pour créer un effet de levier, vous pouvez profiter d'une rentabilité élevée. 

Ainsi, avec un budget total de 400 000 euros, vous pouvez par exemple acheter : 

  • un appartement de 55 m² en Île-de-France, plus particulièrement dans les Hauts-de-Seine (environ 7 200 euros le m²), 

  • un appartement de 48 m² avec une terrasse à Cannes (environ 8 000 euros le m²), 

  • une maison de 100 m² à Nîmes, avec un prix de 4 000 euros le m² en moyenne. 

Autant de biens immobiliers de qualité que vous pouvez acquérir en vue d'une mise en location. De cette manière vous profitez rapidement de revenus locatifs chaque mois et d'une rentabilité intéressante. Si vous faites l'achat d'un grand appartement comportant plusieurs chambres ou d'une maison spacieuse, rien ne vous empêche de louer chaque chambre et ainsi de créer une colocation. Cela est parfois la solution pour obtenir un rendement plus élevé dans le temps. 

Toutefois, il est nécessaire de ne pas oublier que l'investissement locatif requiert une véritable stratégie. Par exemple, vous pouvez acquérir plusieurs appartements de petite taille et à fort potentiel locatif dans des villes où la demande est en pleine croissance. Choisir des zones géographiques différentes peut d'ailleurs vous aider à diminuer le risque de vacance locative.

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.


Investir 400 000 euros dans l'immobilier boursier et les SCPI 

Les SIIC, ou sociétés d'investissement foncières cotées, fonctionnent selon un mécanisme basé sur les fluctuations de la Bourse. Bien que risquées, les SIIC permettent parfois d'atteindre les 8 % voire davantage pour certaines. Il en va de même des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui offrent parfois des rendements importants. 

Grâce au support du SCPI ou du SIIC, l'investisseur n'a pas à gérer les biens immobiliers puisqu'il investit dans des sociétés qui le font à sa place. Les risques locatifs et la gestion sont des éléments mutualisés avec la plateforme. Cependant, son absence de gestion rend les résultats fluctuants et non garantis, en fonction du nombre de parts qu’il détient. Cela dépend fortement de la gestion de la société et de l'état du marché immobilier. 

Combien investir dans l'immobilier : nos autres guides

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.