Investir 1 000 euros dans l'immobilier : quels placements privilégier ?

A première vue, 1 000 euros est une somme qui paraît faible. Pourtant, vous pouvez parfaitement utiliser cette épargne de départ pour vous lancer comme investisseur, que ce soit dans l’immobilier ou ailleurs.

Si vous vous demandez combien investir dans l'immobilier, 1 000 euros est une somme qui peut déjà générer un rendement intéressant, sans forcément prendre de risques financiers importants. Ce dernier s'ajoutera au capital de départ pour le faire grandir. Investir dans l'immobilier avec une épargne de départ de 1 000 euros vous donne accès à plusieurs solutions de placements. Comme le crowdfunding immobilier, les SIIC, les SCPI ou bien le choix de laisser cette épargne sur un contrat PEL (plan d'épargne logement) en vue d'un achat immobilier, sur un livret ou bien sur une assurance vie.

Par Faustine T.

6 min de lecture

03 avril 2024

Placer 1 000 euros dans la pierre papier

Vous êtes intéressé par un investissement dans l'immobilier mais vous disposez de peu de fonds ? Avec 1 000 euros de départ vous pouvez investir dans la pierre papier, autrement dit dans des parts de SCPI (société civile de placement immobilier) ou dans des titres de SIIC (société foncière cotée d'investissement immobilier). Tout dépend en réalité de votre projet et de votre profil d’investisseur.  

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.

Investir dans une société civile de placement immobilier (SCPI) avec 1 000 euros

En matière de SCPI, on distingue trois catégories principales, avec des objectifs différents en fonction de chaque projet : 

  • la SCPI de rendement, très appréciée par les investisseurs. En contrepartie de votre placement, vous percevez une part des revenus locatifs de la SCPI qui achète et met en location son patrimoine immobilier. Sachez que vous pouvez également investir dans une SCPI en prenant un crédit, ce qui pourra créer un effet de levier entre le rendement obtenu et les échéances du prêt à rembourser, 

  • la SCPI de plus-value, ou d'achat-revente. Dans ce cas de figure, la SCPI achète des ensembles immobiliers qui nécessitent des travaux. Elle les restaure puis les revend, avant de partager la plus-value de la vente avec les investisseurs, 

  • la SCPI fiscale, qui permet de défiscaliser votre impôt sur le revenu. Cela s'explique par la possibilité d'imputer un déficit foncier et ainsi de faire baisser votre impôt. Vous pouvez aussi profiter d'une réduction d'impôt via la loi Pinel ou la loi Malraux. Cependant, ces dernières options sont plutôt réservées à un investisseur qui souhaite placer plus que 1 000 euros. 

La SIIC (société foncière cotée) pour investir 1 000 euros dans l’immobilier

Et si vous souhaitez placer votre argent dans un investissement à la fois immobilier et boursier, la société foncière cotée est la solution la plus adaptée. En effet, vous placez votre argent sur des titres de sociétés foncières cotées en Bourse, dont l’activité est l’achat et la construction de biens immobiliers en vue de leur mise en location et leur vente à terme. Les revenus locatifs et les plus-values issues des ventes sont ensuite répartis entre les investisseurs en fonction des titres qu’ils possèdent. 

Notez toutefois qu’un investissement dans une SIIC est plus risqué que dans une SCPI puisque la SIIC ne garantit pas les rendements en raison des fluctuations importantes des cours boursiers.

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.


Investir 1 000 euros dans le financement participatif

Le financement participatif, ou crowdfunding immobilier, permet à des promoteurs immobiliers de financer des nouveaux projets de construction immobilière. Pour y parvenir, ils tentent de réunir un maximum de fonds auprès des investisseurs qui souhaitent diversifier leurs portefeuilles en plaçant de l'argent dans ce programme immobilier. En contrepartie de l'apport, le professionnel vous rémunère. 

En pratique, le rendement est parfois très intéressant, avec une rémunération qui peut excéder les 9 %. Si vous placez 1 000 euros dans un crowdfunding immobilier, vous pouvez donc utiliser cette petite épargne pour la faire fructifier avec le temps (en 2 à 4 ans). L'intérêt est de choisir de préférence un promoteur immobilier sérieux, sur une plateforme reconnue. En effet, vous investissez via une plateforme qui se charge de faire le lien avec le constructeur immobilier. 

Sachez toutefois que vous ne pouvez pas disposer de votre épargne jusqu'à la fin du projet puisqu'elle est bloquée.

Côté fiscalité, les intérêts perçus sont imposés fiscalement au titre des revenus de capitaux mobiliers (RCM) au taux forfaitaire de 30 % (Flat Tax ou prélèvement forfaitaire unique). Vous pouvez toutefois choisir d'être imposé au barème progressif de l'impôt sur le revenu en activant votre option. 


Placer 1 000 euros dans un Plan d’Épargne Logement (PEL)

Vous débutez avec une épargne de 1 000 euros ? Plusieurs choix s'offrent à vous, et notamment celui de placer votre argent dans un PEL afin de vous constituer un capital. En pratique, le PEL est un compte strictement réglementé par l’État et conçu pour ceux qui souhaitent obtenir un prêt immobilier à terme.

Vous vous engagez à verser 225 euros au moment de l'ouverture du compte et de réaliser des versements équivalents à 45 euros par mois. En pratique, l'engagement minimal est de 4 ans, avec des pénalités si vous choisissez de fermer votre compte avant la fin. A l'issue des 4 ans de détention, vous pouvez fermer votre PEL et récupérer tous les montants avec les intérêts accumulés. Pendant une année vous conservez vos droits au crédit immobilier, généralement avec des taux très avantageux. En pratique, le prêt obtenu peut permettre de financer un achat ou des travaux dans une résidence principale, secondaire ou de tourisme. 

De même, vous pouvez aussi choisir de laisser votre PEL ouvert. Dans ce cas, vous ne pouvez plus rien y verser après 10 ans, tout en continuant à percevoir les intérêts bancaires durant 5 ans. 

Combien investir dans l'immobilier : nos autres guides

Achetez plus vite, au meilleur prix

Des opportunités triées sur le volet et une expertise locale éprouvée : nous assurons le succès de votre projet immobilier.