Quelle est la hauteur d’une véranda ?

Lorsque l’on souhaite construire une véranda en guide d'extension, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte.

Parmi eux, la hauteur est un élément primordial à considérer. Cet élément garantit une intégration parfaite avec le reste du bâti de l'habitation et assure également la liaison thermique. Comme règle d’or, on optera dans l'idéal pour une hauteur minimale de 2 m qui pourra ensuite varier selon les types de toitures. Passons en revue les différents éléments à ne pas oublier lors de la construction d’une véranda (modèle, mètres carrés, matériaux, etc.) pour vous éviter le moindre souci !

Par Guillaume H.

5 min de lecture

28 février 2024

La hauteur d’une véranda : est-on libre de faire ce que l’on veut ?

Essentiellement, la hauteur d’une véranda dépendra du mur du bâti auquel elle vient s’adosser et à partir duquel le reste de la construction se fait. Habituellement, dans un souci d’homogénéité, la hauteur d’une véranda est identique ou légèrement plus basse pour éviter d’entacher l’harmonie du reste de la maison.

Ainsi, on opte généralement pour une hauteur de véranda minimale de 2 m, qui peut cependant varier selon les types de toitures, ou même 2,2 m si l’on souhaite prendre en compte le dégagement nécessaire pour l’ouverture des portes et ainsi éviter toute mauvaise surprise.

Sachez qu’il n’est pas possible de construire une véranda d’une hauteur supérieure à 3 m pour la simple et bonne raison que cela peut enfreindre certaines règles d’urbanisme locales, qui définissent entre autres les distances à respecter. Aussi, une véranda trop grande pourrait causer des problèmes de voisinage et enfreindre le principe de propriété privée en donnant un vis-à-vis direct sur la propriété adjacente.

On constate qu’il n’est donc pas possible de construire une véranda haut perchée et qu’il faut parfois se contenter d’une hauteur cohérente avec le reste du bâti.

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !

3 m

La hauteur maximale d'une véranda est de 3 mètres.

Pour des raisons de conformité aux règles d'urbanisme.

La toiture a-t-elle une incidence sur la hauteur d’une véranda ?

Quand on imagine une véranda, certains visualisent une véranda à toit plat alors que d’autres pensent plutôt à celle à chevrons. Ont-elles un réel impact sur la hauteur d’une véranda ?

Hauteur d’une véranda avec toiture plate

La toiture plate est à privilégier pour les amoureux des designs modernes et dans l’air du temps. En effet, le format plat s’accorde avec tous types de styles architecturaux et permet de prolonger la pièce à laquelle la véranda est adossée. Logiquement, on devine que la hauteur sous plafond sera dans la continuité de celle de la pièce attenante et ses lignes angulaires et épurées permettent d’uniformiser tout l’espace.

Sachez cependant qu’une toiture plate ne l’est pas complètement pour des raisons pratiques comme l’écoulement des eaux de pluie avec une pente allant de 1,5 % à 5 %. Tout projet de construction d’une véranda avec un toit plat aura une hauteur minimale de 2 m pour en faire un espace de vie adéquat et permettre la bonne ouverture des portes et baies vitrées.

Hauteur d’une véranda avec toiture à chevrons

Quand on pense aux toitures à chevrons, on replonge immédiatement dans le passé avec de belles formes géométriques ancrées dans des espaces avec de belles hauteurs sous plafond. Une toiture à chevrons est synonyme d’authenticité et va naturellement ouvrir l’espace grâce à une hauteur sous plafond plus importante qui peut aller jusqu’à 3,5 m en moyenne avec la pente côté maison. On peut si on le souhaite opter pour une hauteur supérieure, mais il reste indispensable de respecter la hauteur minimale de 2 m pour le côté jardin, et de s’assurer de l’uniformité avec le reste du bâti.

Pour un compromis entre les deux types de toitures selon vos envies, vous pouvez choisir la seconde formule et choisir entre :

  • l’installation de plaques de plâtre,

  • l’installation d’une toile tendue.

Ainsi, vous pouvez opter pour un côté plat dans la continuité de la pièce adjacente, ou opter pour quelque chose de plus volumineux avec vue sur les chevrons.

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !

Les éléments majeurs à considérer pour construire une véranda

Faisons un rapide récapitulatif des éléments majeurs à considérer pour construire une véranda avant de vous inquiéter de sa hauteur :

  1. Avant toute chose, pensez à bien consulter le Plan local d’urbanisme si votre commune en possède un, car celui-ci définit de nombreux facteurs et vous met sur la bonne voie pour les prochaines étapes.

  2. Une déclaration de travaux suffit si la surface au sol de votre construction ne dépasse pas 20 m². En revanche, un permis de construire est obligatoire si vous dépassez ces dimensions.

  3. Vous serez dans l’obligation d’engager un architecte si la totalité de la surface de plancher de votre nouvelle construction dépasse 150 m².

  4. Selon le type de construction, il faut prendre en compte les éventuels impôts à payer comme la taxe foncière, la taxe d’aménagement et la taxe sur la valeur ajoutée.

  5. Si vous optez pour une véranda, celle-ci ne pourra pas être une pièce à vivre même si elle se trouve dans la continuité de votre logement.

  6. Réfléchissez aux matériaux les plus adéquats pour l’isolation et ne négligez pas l’importance de la toiture pour y intégrer un puits de lumière et profiter du soleil toute l’année.

En conclusion, la hauteur d’une véranda oscille entre 2 m au minimum et 3,5 m au maximum. Celle-ci dépendra essentiellement du bâti adjacent et si le propriétaire souhaite souligner la continuité avec celui-ci ou justement rompre avec en optant pour différents types de toiture.

Nos autres guides sur la construction d'une véranda

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !