Construire son garage : raisons, autorisations, fiscalité

Le garage est trop souvent considéré comme une simple place de parking ou un lieu de stockage pour nos encombrants. Pourtant, il peut devenir un atout de taille.

Que ce soit pour augmenter le prix de vente de son bien ou faire un extra sur la location de l’emplacement, le garage a une valeur ajoutée particulièrement intéressante pour valoriser sa maison. À condition de respecter les autorisations de construction et de prendre au sérieux les démarches d’imposition. Zoom sur le sujet.

Pourquoi la construction d’un garage est un atout pour votre bien ?

Lors d’une transaction immobilière, plusieurs éléments permettent d’attirer l’attention des acheteurs : l’emplacement géographique, les commodités à proximité, la superficie et ses potentielles annexes. C’est pourquoi, en tant que propriétaire, il ne faut pas hésiter à faire des innovations et des améliorations dans votre bien immobilier : celles-ci pourraient vous apporter une certaine plus-value par rapport à votre prix d’achat.

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

En ville comme en campagne, deux aspects font particulièrement la différence dans les annonces immobilières : le bien dispose-t-il d’un garage ou d’un espace de rangement ? En effet, il est de plus en plus difficile de trouver des places de stationnement en ville et les logements donnent souvent l’impression de manquer d’espace. Construire un garage est, en ce sens, une excellente façon de valoriser votre bien.

Bien entendu, la construction d'un garage a un coût. En fonction des matériaux (ossature bois, parpaing, etc.), des options (toit, intégration de panneaux solaires, etc.) ainsi que de l'artisan que vous mandatez, le prix peut vite augmenter. Vous pouvez faire réaliser plusieurs devis gratuits afin de réduire les dépenses de votre futur projet. Il faut également savoir que les dimensions au sol jouent sur le prix final. Il faut bien entendu que votre voiture puisse y entrer !

Attention cependant à bien suivre la réglementation pour construire un garage. Elle ne comporte que quelques règles et met principalement en lumière trois problématiques :

  • Quelle distance pour sortir d’un garage ?

  • Quelle distance pour construire un garage ?

  • Construire un garage en limite de propriété, c’est possible ?

Vous trouverez réponse à vos questions dans ces différents sujets, sur le site officiel du gouvernement dans les articles liés à l’urbanisme, et également auprès de la mairie de votre commune.

Valoriser son garage : quelles autorisations ?

Valoriser son garage est un moyen d’augmenter sa plus-value. Mais comment procéder en toute légalité ? En effet, le garage est une construction à part entière : il dépend d’autorisations et de déclarations.

Généralement, si le PLU de la commune est respectée et que votre garage ne cause pas le moindre problème de nuisance, voisinage ou sécurité, ces autorisations sont assez faciles à obtenir : il suffit de remplir une déclaration préalable des travaux ou une demande de permis de construire et de rassembler les pièces justificatives demandées avant de déposer votre demande auprès de la mairie de référence de votre commune.

Mais alors, peut-on construire un garage n’importe où ? Peut-on construire un garage sur un terrain non-constructible ? La réponse est oui, à certaines conditions. D’ailleurs, si votre garage a été construit sur ce type de parcelle protégée avant votre achat ou que vous n’avez pas correctement déclaré sa construction, un délai de prescription de 10 ans peut vous sortir d’affaire et vous éviter une lourde amende en plus de sanctions.

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Que faire en cas de refus de permis de construire pour un garage ?

Si votre demande de permis de construire ou déclaration de travaux n’est pas acceptée, vous avez toujours la possibilité de faire une demande pour une construction temporaire de type carport.

Et si vous vous demandiez « est-ce qu’un carport est imposable ? », la réponse est oui : dès lors que l’on fait une demande de permis de construire ou d’autorisation de travaux pour construire un carport, celui-ci est soumis à la taxe d’aménagement.

Attention cependant : si le carport vous allège les démarches administratives, il n’en reste pas moins une construction à déclarer.

Kadran

Comment est imposée une construction de garage ?

Vous souhaitez profiter de la construction d’un garage pour valoriser votre propriété ? C’est un choix pertinent. Sachez néanmoins que ce type d’aménagement vous oblige à certaines implications fiscales.

Comment est imposé un garage ? La réponse dépend en réalité de la nature et de l’usage que vous en faites. S’il s’agit d’un lieu de stationnement ou de stockage uniquement, la construction d’un garage est considérée comme un ouvrage de voirie et n’est donc pas comprise dans la taxe d’aménagement. En revanche, il sera comptabilisé dans votre taxe foncière, car celle-ci est calculée selon la valeur cadastrale de votre propriété.

Si votre garage vous sert de prolongement de votre maison, il perd sa fonction annexe et devient une surface habitable. Dans ce cas, sa surface sera prise en compte dans le calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. Pour savoir quand un garage devient imposable, il suffit de se référer aux règles de sécurité incendie, d’isolation thermique et acoustique, ainsi qu’aux normes d’accessibilité et de salubrité.

Dans le cas d’un agrandissement, n’oubliez pas de déclarer la surface supplémentaire gagnée pour éviter un redressement fiscal.

Nos autres guides sur la valorisation de la maison

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.