Faire estimer sa maison pour succession

Suite au décès d’un proche, il n’est pas souvent évident de comprendre comment entamer la succession, surtout quand il s’agit de biens immobiliers. Les délais sont très courts et il est indispensable de faire estimer l’ensemble des biens afin de pouvoir les intégrer dans le dossier de succession dans le cadre de l'héritage.

Dans le cas d’une estimation de maison ou d’appartement, il est d’usage de faire appel à un notaire qui peut user de son expertise pour éviter toute surprise.

Par Lydie B.

4 min de lecture

24 janvier 2024

Comment faire estimer sa maison dans le cadre d’une succession ?

Le traitement du dossier de succession suite au décès d’un proche est une étape indispensable afin de jouir des biens. L’administration fiscale rend indispensable l’estimation du patrimoine immobilier de la personne décédée, notamment pour connaître le prix net vendeur que les héritiers peuvent espérer lors de la vente du bien, ainsi que pour procéder au calcul des droits de succession. De plus, l’estimation par un professionnel d’un bien immobilier est obligatoire dès lors qu’elle dépasse 5 000 euros.

Il est important de bien connaître la valeur vénale du bien pour éviter les pénalités vis à vis de l’administration fiscale en cas de mauvaise déclaration. Un bien sous-estimé peut alerter le fisc qui peut prendre des mesures pour régulariser les droits de succession.

Cette opération doit être réalisée dans les six mois suivant le décès, et elle est généralement prise en charge par un notaire qui bénéficie de l’expertise nécessaire (droit, juridique, etc.) pour la mener à bien.

Le notaire peut s’y prendre de deux manières afin d’estimer la valeur vénale d’un logement :

  • Il peut utiliser des outils en ligne afin d’obtenir une estimation en fonction de la surface, de la localisation, de l’ancienneté du bien et du marché. Il fournit ainsi un “avis de valeur” ;

  • il peut se rendre sur place pour faire une estimation plus approfondie, si cela est nécessaire

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Est-ce que l’estimation de la maison pour une succession est un acte gratuit ?

Alors que l’estimation immobilière dans le cadre d’une vente est un acte gratuit puisqu’effectuée par un agent immobilier (dont le métier est régi par la loi Hoguet), l'évaluation par un notaire est une opération payante.

Le montant de cette opération dépend de nombreux paramètres : le type de bien, le temps passé, les outils utilisés, etc. Généralement, le prix varie entre 200 et 300 euros, et ce, pour chaque bien évalué.

Avec un agent immobilier dans le cadre d'un vente, l'estimation immobilière est gratuite. Avec un notaire, il faut compter entre 200 et 300 euros.

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Est-il possible de contester l’estimation réalisée par le notaire dans le cadre d’une succession ?

Il est parfois possible que les héritiers ne soient pas d’accord avec l’estimation du notaire, qu’ils considèrent comme sous-évaluée, trop faible. Dans ce cas, plusieurs recours s’offrent à eux :

Il est possible de régler cela à l’amiable, en s’adressant directement au notaire pour tenter de résoudre le problème. Il peut approfondir son estimation et se rendre sur place si cela n’avait pas été le cas auparavant. Il est d’usage pour les particuliers de réaliser des contre-estimations avec l’aide d’experts immobiliers (agents immobiliers, agences, conseillers immobiliers, etc.) afin d’appuyer leur dossier.

Si l’accord n’est pas possible, alors il est possible de saisir le tribunal de grande instance avec l’aide d’un avocat spécialisé dans les droits de succession. C’est ce tribunal qui statuera ensuite sur l’erreur (ou non) d’estimation.

Nos autres guides sur l'estimation immobilière

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.