Comment vendre sa maison ou son appartement sans passer par une agence immobilière ?

Vendre sa maison ou son appartement sans passer par une agence immobilière ou un agent immobilier permet de réaliser des économies en évitant de payer une commission, assure d’avoir une vision globale de la vente du projet et permet de mener la vente comme le propriétaire le souhaite en réalisant lui-même la sélection des acquéreurs. Gérer la vente de sa maison seul demande avant tout une bonne organisation et le respect de certaines étapes clés qui assureront une opération bien réalisée.

Pour vendre sa maison seul sans passer par une agence immobilière et rapidement, il faut :

  1. Fixer un prix de vente réaliste correspondant aux normes du marché.

  2. Obtenir tous les documents nécessaires à la vente de la maison

  3. Choisir avec attention un acquéreur fiable

  4. Rédiger et signer le compromis de vente chez un notaire ou un avocat

Par Faustine T.

4 min de lecture

21 décembre 2023

Fixer un prix de vente qui correspondent aux prix du marché pour vendre rapidement sa maison ou son appartement sans agence

Il peut être assez tentant de mettre son logement en vente au prix fort. Mais cela est contre-productif. En effet, la valeur de votre maison ou de votre appartement ne dépend pas du prix auquel vous l’avez acheté - le marché de l’immobilier fluctue au fil des années -, ni de celui de vos projets futurs. Ainsi, il ne faut pas fixer le prix de vente en fonction de la somme dont vous avez besoin, ni en fonction de la plus-value que vous souhaitez réaliser, mais bien de son prix sur le marché.

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !

Les méthodes pour déterminer la valeur de votre maison sur le marché immobilier

Pour déterminer la valeur de votre maison sur le marché immobilier, vous pouvez utiliser différentes méthodes d’estimation, dont voici les deux principales :

  • La méthode comparative consiste à comparer votre logement aux biens disponibles ou vendus récemment sur le marché immobilier de votre zone géographique.

  • La méthode de la valeur de reconstruction, elle, estime la somme qu’il faudrait pour reconstruire la même maison à l’identique. On retire ensuite un montant pour l’usure du temps. Cette méthode est à privilégier si votre logement a été construite récemment.

Une fois cette méthode appliquée, vous pourrez déterminer une fourchette de prix dans laquelle votre estimation entrera.


Obtenir les documents obligatoires avant de vendre sa maison

Les différents diagnostics à réaliser avant la vente de sa maison

Avant de vendre votre logement de particulier à particulier, vous devez entreprendre la réalisation de divers diagnostics obligatoires, qui apporteront aux acheteurs des informations cruciales. Ceux-ci nécessitent l’intervention d’un expert. Les voici :

  • Un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour estimer la consommation énergétique d’une maison et lui attribuer une étiquette. Ce classement influe grandement sur le prix de vente du logement .

  • Un diagnostic loi Carrez pour évaluer la surface habitable du logement.

  • Un diagnostic termite qui permet de repérer la présence de ces insectes. Il n’est obligatoire que dans certaines zones concernées par un arrêté préfectoral.

  • Un diagnostic plomb pour évaluer la teneur des logements construits avant 1949.

  • Un diagnostic électricité si l’installation au sein de votre logement date de plus de 15 ans.

  • Un diagnostic gaz pour les installations datant de plus de 15 ans.

  • Un diagnostic amiante pour évaluer la présence de ce minéral dans les logements construits avant 1997.

Les documents à fournir à l’acquéreur lors de la vente de sa maison ou son appartement sans passer par une agence immobilière

Lorsque l’on décide de vendre son logement sans passer par une agence immobilière, c’est à soi de s’occuper des documents à fournir lors de l’opération, soit :

  • La pièce d’identité du vendeur

  • Le titre de propriété qui prouve que vous êtes bien le propriétaire du bien

  • La taxe foncière qui informe l’acheteur sur les sommes qu’il devra dépenser lorsque le logement sera à lui

  • Si le logement est loué, fournir les trois dernières quittances de loyer et l’état des lieux d’entrée du locataire actuel.

Si votre logement est situé sur une copropriété, ces documents sont à joindre en plus lors de la vente :

  • Le règlement de copropriété

  • Les trois derniers procès-verbaux des assemblées générales

  • Le carnet d’entretien de la propriété

Une fois tous ces documents réunis, vous pouvez mettre votre logement sur le marché immobilier.

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !


Soigner la publication de l’annonce pour la vente de votre maison

Place désormais à la publication de l’annonce. Cette étape est cruciale : il faut qu’elle se démarque sur le marché ou du moins qu’elle donne envie aux futurs acquéreurs de venir visiter le logement. Pour ce faire, diverses techniques sont à mettre en place.

Choisissez avec attention les photos que vous mettez en ligne de votre logement.

Les photographies constituent la première impression que les futurs acheteurs auront de votre logement. Il faut donc les soigner. Mettez en avant l’espace qui est disponible, la luminosité qui entre dans votre logement, l’agencement pratique des pièces, une belle vue… Tout ce qui peut être des éléments décisifs et attractifs. Si vous ne vous en sentez pas capable, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Soignez l’écriture et votre annonce immobilière et optez pour des mots accrocheurs  

Votre description est aussi importante que les photos. Il faut qu’elle soit claire et qu’elle informe l’internaute de tous les critères dont il a besoin pour faire un choix : nombre de pièces, emplacement, mètres carrés, présence ou non d’un extérieur, en copropriété ou non… Rien ne doit être oublié si vous ne voulez pas perdre de temps en organisant des visites avec des potentiels acquéreurs mal renseignés.

Utilisez les réseaux sociaux pour augmenter la portée de votre annonce immobilière

En plus de poster votre annonce sur les sites d’annonces immobilières, n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux. Que ce soit sur votre profil personnel afin que des amis partagent, ou alors sur des groupes qui réunissent, par exemple, des jeunes arrivants dans une ville ou encore des investisseurs à la recherche de biens… Plus votre annonce sera relayée, plus votre logement obtiendra de potentiels acquéreurs.


Choisir un acheteur fiable afin de mener à bien la vente de sa maison sans passer par une agence immobilière

Une fois que les visites s’enchaînent, vous vous retrouverez certainement face à des offres au prix ou à des contre propositions. Avant de faire votre choix, voici quelques conseils qui vous permettront de vous assurer que la vente de votre logement sans passer par une agence immobilière se déroule bien :  

  • Vérifiez la situation financière de l’acquéreur. Vous pouvez lui demander une preuve de financement, comme une lettre de sa banque, afin de vous assurer qu’ils possèdent bien les fonds nécessaires.

  • Si l’acheteur a déjà de l’expérience dans la vente de maison, cela est bénéfique pour vous puisqu’il pourra vous aider au bon déroulement de l’opération.

  • Demandez les motivations de l’acheteur. S’il souhaite louer votre logement, alors il sera peut-être plus enclin à négocier les prix pour obtenir une meilleure rentabilité, contrairement à une famille qui souhaiterait s’y installer.

  • Si vous avez plusieurs offres d’achat, comparez-les et prenez en considération tous les éléments concernant les conditions de la vente.


Rédiger et signer le compromis de vente de sa maison

Une fois l’acheteur choisi, il ne vous manque plus qu’à rédiger et signer le compromis de vente de votre maison. Lorsque vous le rédigez, faites attention à bien détailler tous les termes de la vente. C’est-à-dire :

  • Les noms et les adresses des parties, à savoir le vendeur et l'acheteur

  • Les caractéristiques de la propriété

  • Le prix de la vente

  • La date de disponibilité du logement

  • Le délai de rétractation de l’acheteur (10 jours)

  • Les éventuelles clauses suspensives, si l’acquéreur n’obtient finalement pas son prêt immobilier, par exemple.

Une fois ce document rédigé, direction le notaire ou chez un avocat pour procéder à la signature et vendre son logement. L’acheteur verse alors un dépôt de garantie de 5 à 10 % du montant de la vente, déduit du prix de l’acquisition.

Nos autres guides sur la vente seul

Savez-vous
combien vaut votre bien ?

Notre estimation est fiable, instantanée et gratuite !