Ma maison ne se vend pas : que faire ?

Vendre une habitation demande d’avoir les ressources nécessaires en temps mais également les compétences pour mettre en avant convenablement son bien auprès des potentiels acquéreurs.

Lisez notre guide "valoriser sa maison" pour obtenir toutes les clés de réussite. Car là se situe toute la difficulté d’une vente de maison ! Depuis quelques mois, vous peinez à céder la vôtre au prix désiré, et vous vous posez des questions ? Pourquoi ma maison ne se vend pas ? Que peut bien ternir son image ? Laissez-nous vous répondre !

Par Guillaume H.

5 min de lecture

21 décembre 2023

Ma maison ne se vend pas : quelles peuvent en être les causes ?

Nombreuses sont les raisons pour lesquelles une maison ne se vend pas. Peut-être recevez-vous beaucoup de visites, lesquelles ne s’avèrent pas concluantes. Peut-être que votre annonce immobilière ne génère qu’une attractivité minime, auquel cas vous vous retrouvez avec seulement très peu – voire pas – de visites. Il est essentiel d’identifier dans un premier temps l’état de votre situation. A la question “pourquoi ma maison ne se vend pas”, vous pourrez alors apporter une réponse avisée.

Très concrètement, si on passe en revue les raisons pour lesquelles votre maison ne se vend pas, nous pouvons catégoriser ces raisons :

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Des problèmes structurels ou de situation géographique.

L’agencement de votre habitation (appartement ou maison), sa proximité avec une voie de chemin de fer, une éolienne, une route ou encore une autre habitation peuvent représenter des points bloquants pour certains acheteurs potentiels, points noirs qu’ils découvrent en général lors de la visite. En matière de vente immobilière, le bruit et le vis-à-vis s’avèrent souvent les principaux obstacles : pour vendre votre maison rapidement, apprenez à mettre en avant les points positifs de votre logement et à adopter un discours rassurant quant à ses défauts, tant à travers votre annonce de vente que votre discours lors des visites.

Un état général laissant à désirer.

Une maison nécessitant une rénovation globale n’est pas en soit déstabilisant pour les acquéreurs, lorsque cette information apparaît clairement dans l’annonce de vente. Néanmoins, une maison d’apparence soignée présentant de multiples défauts de décoration ou de finitions peut au contraire faire fuir les visiteurs et futurs acheteurs, qui devront prévoir une enveloppe travaux supplémentaire à leur budget. Notons qu’il en va de même pour les installations vieillissantes : chauffage, électricité, plomberie... Ces points font varier la valeur du logement.

Un prix de vente trop élevé ou trop faible.

Bien évidemment, le prix fait fréquemment pencher la balance lorsque l’on aborde la question d’une vente immobilière. Trop haut, il décourage les acheteurs, même s’ils sont intéressés par le potentiel de votre bien. Trop faible, le prix peut être perçu comme un indicateur de malfaçons ou encore de rénovations d’ampleur à effectuer. Pourquoi est-il si démesurément bas par rapport à la moyenne du marché ? Les acquéreurs potentiels ne doivent pas avoir à se poser de questions de ce type.

Un manque de visibilité de votre annonce immobilière.

Peut-être l’agence à laquelle vous avez fait appel ne dispose que d’un réseau très restreint, auquel cas vous n’apparaissez peut-être pas suffisamment aux yeux des acquéreurs. Si vous avez confié un mandat simple de vente, peut-être l'agence ne diffuse-t-elle pas votre bien sur des sites spécialisés. C'est la même chose si vous vendez par vous-même : vous n'avez pas accès aux sites réservés aux professionnels, lesquels disposent d'une forte audience.

N'oubliez pas également : une annonce immobilière de qualité (belles photos, structurée de façon claire et mettant à disposition toutes les informations sur le logement) peut vous faire gagner de nombreux points ! 

J.B., Kadran

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Un contexte de marché défavorable.

Il arrive que le timing ne joue tout simplement pas en notre faveur. Pandémie, crise économique, concurrence trop forte avec des biens qualitatifs à proximité ou encore potentiel d’attractivité de la ville ou du quartier en déclin... Ce sont autant de raisons pour lesquelles votre maison ne se vend peut-être pas. Vous n’avez malheureusement pas la main sur ces variables. Ainsi, il s’agira peut-être de différer votre vente immobilière ou de faire évoluer le prix de votre maison à la baisse, sans pour autant brader votre bien. Dans tous les cas, les conseils d’un agent immobilier local vous seront d’une grande utilité.

Recevoir beaucoup d’appels sans pour autant générer de visites doit également représenter un indicateur inquiétant. Il est possible que votre annonce de vente ne soit pas assez détaillée, ou que votre discours envoie un mauvais signal, paraisse déceptif ou incohérent par rapport aux informations contenues dans l’annonce. Consolidez votre argumentaire en définissant par exemple les avantages de votre bien et travaillez également votre annonce immobilière : celle-ci doit faire apparaître jusque dans les menus détails caractérisant votre bien : derniers travaux effectués, orientation des pièces de vie...

Que faire lorsque ma maison ne se vend pas

Les problématiques évoquées au-dessus trouvent parfois une réponse plus simple qu’il n’y paraît. Nous vous recommandons bien évidemment de soigner l’apparence intérieure et extérieure de votre maison et de vous faire accompagner par un agent expérimenté. Vous pouvez par exemple faire appel à une entreprise spécialisée dans le home staging pour arranger votre bien et ainsi créer un coup de cœur pour les futurs acquéreurs. Cette intervention, payante pourra considérablement accélérer la vente de votre bien, et surtout vous permettre de vendre au meilleur prix. Mais au-delà de ça, comment vendre mieux ?

Si les efforts précédents ne portent pas leurs fruits, vous pouvez faire évoluer le prix de votre maison à la baisse, avec sagesse et mesure (privilégiez 299 000 € à 300 000 €, par exemple). Pour fixer un juste prix de vente par rapport à la réalité du marché, vous devez vous fier à des professionnels de l’immobilier. Faites intervenir plusieurs agences au besoin pour confronter les estimations immobilières et faire le bon choix. Si vous rechignez à baisser le prix de vente de votre bien, sachez que vous pouvez également compenser cette baisse en envisageant une marge de négociation plus faible que précédemment. Il n’y a aucun mal à se montrer ferme avec les futurs acquéreurs, d’autant plus si votre prix de vente est désormais cohérent avec celui des biens similaires du marché.

Multiplier les annonces immobilières : une bonne idée ?

Si vous êtes tenté(e) de multiplier les supports en ligne pour la promotion de votre annonce immobilière, sachez qu’il ne s’agit pas forcément de la bonne façon de faire : cela risque au contraire de décrédibiliser quelque peu votre bien aux yeux des acheteurs potentiels. Pour viser juste et canaliser vos efforts, pourquoi ne pas avoir recourt à des solutions alternatives ciblées de vente d’une maison : les enchères immobilières en ligne, par exemple ?

Ma maison ne se vend pas : pourquoi pas les enchères interactives ?

Historiquement, la “vente aux enchères” renvoie une image vieillissante, dégradée. Elle a pourtant bien évolué et a migré depuis les salles de vente physiques aux salles d’enchères en ligne. En matière d’enchère interactive, les propriétés sont présentées à la vente accompagnées de l’ensemble des informations nécessaires à la prise de décision des potentiels acquéreurs. Ceux-ci peuvent, depuis une salle d’enchère privée, formuler une offre d’achat et surenchérir par rapport aux offres concurrentes.

Les enchères immobilières en ligne aident à mettre en avant le bien immobilier et à le présenter aux bonnes cibles, au bon moment. Les capacités financières des acquéreurs sont vérifiées : ne sont conviés à l’enchère interactive que les acquéreurs ayant préalablement visité le bien sur les créneaux définis.

J.B., Kadran

Comment fonctionne l’enchère immobilière en ligne pour un propriétaire vendeur ?

En vendant via une plateforme d’enchères en ligne, vous signez généralement un mandat exclusif avec une agence locale partenaire. Les experts immobiliers estiment avec vous votre maison et vous aident à consolider votre dossier de vente. Vous êtes également accompagné(e) pour l’organisation des visites et jusqu’au choix de l’offre d’achat la plus cohérente avec vos attentes : un service premium.

Présenter un bien qui ne se vend pas à une enchère interactive fait généralement toute la différence. Et oui : la vente s’effectue sous 45 jours environ, un délai bien inférieur à celle d’une vente classique, notamment du fait de la visibilité apportée par les plateformes d’enchères en ligne et leurs campagnes de communication. En plus, dans le cadre d'une enchère progressive, vous vous différenciez lors de la communication avec un prix attractif qui va plus facilement attirer les acquéreurs potentiels. Le prix de vente, aussi, est généralement respecté voire plus élevé, du fait de la mise en concurrence des différents acheteurs. Pourquoi ne pas vous lancer ?

Nos autres guides sur la valorisation de maison

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.