Comment faire baisser les frais de notaire dans l’ancien ?

Comment faire baisser les frais de notaire dans l'ancien ?

Dernières modifications le mardi 5 septembre 2023, 3:21

Les frais de notaire représentent généralement 8 % du montant total de la transaction dans l’ancien. La plupart du temps, il faudra que ces derniers soient couverts par un apport personnel, pour vous permettre d’obtenir un financement par une banque. Sachez qu’il est possible de faire baisser les frais de notaire dans l’ancien, en déduisant les frais d’agence ou encore les meubles et équipements. Ils peuvent aussi être supportés par le vendeur.

Combien coûtent les frais de notaire dans l’ancien ?

Les frais de notaire représentent entre 7 et 8 % de la valeur du bien. Pour la vente d’un logement d’une valeur de 200 000 €, il est donc possible que cela représente 16 000 €.

Ils sont principalement composés des impôts et des taxes récoltés par le notaire pour le compte de l’État. La rémunération de ce professionnel ne représente généralement que 1 % du montant total de la vente.

Peut-on négocier les frais de notaire ?

Les honoraires des notaires, qu’on appelle aussi les émoluments du notaire, sont strictement encadrés par la loi. Ils répondent au barème suivant, dans le cadre d’un achat dans l’ancien :

TranchesTaux applicable
De 0 à 6 500 €3,870 %
De 6 500 € à 17 000 €1,596 %
De 17 000 € à 60 000 €1,064 %
Plus de 60 000 €0,799 %

Il est parfaitement possible de négocier cette partie des frais de notaire. Vous pourrez par exemple démarcher plusieurs notaires, pour obtenir la meilleure proposition. Cela représente néanmoins une faible part de la somme dont vous devrez vous acquitter. En principe, l’opération est valable pour les acquisitions d’un montant important.

4 façons de faire baisser les frais de notaire dans l’ancien

1. Déduire des frais d’agence pour faire baisser les frais de notaire

L’appel à une agence immobilière peut vous coûter jusqu’à 10 % du montant total de la vente. Pour faire baisser les frais de notaire dans l’ancien, vous avez la possibilité de déduire cette somme de l’assiette sur laquelle ils seront calculés.

En reprenant notre exemple de l’acquisition d’un logement ancien d’une valeur de 200 000 €, les frais d’agence peuvent être de 20 000 €. Grâce à une déduction de ces derniers, les frais de notaire peuvent donc être calculés sur un montant de 180 000 €. Vous paierez donc potentiellement 14 400 € de frais de notaire, contre 16 000 € avant déduction. Cela représente une économie non négligeable de 1 600 €.

2. Déduire les meubles et équipements pour faire baisser les frais de notaire

Les frais de notaire dans le cadre d’une vente immobilière sont calculés sur la valeur de l’immeuble. Cela signifie que si le logement que vous souhaitez acheter contient des meubles ou différents équipements, leur valeur peut être déduite.

Par exemple, si vous achetez une maison avec une cuisine équipée, vous pourrez déduire la valeur des meubles, ainsi que de l’électro-ménager inclus.

Pour un bien d’une valeur de 200 000 €, admettons que cela représente 5 000 €. Les frais de notaire de 8 % ne seront calculés que sur 195 000 €. Ils vous reviendront donc à 15 600 €, soit une économie de 400 €.

3. La remise à neuf du bien pour faire baisser les frais de notaire

Si les frais de notaire dans l’ancien s’élèvent à 8 % du montant total de la transaction, ils ne sont que de 3 à 4 % dans le neuf. Un bien ancien peut être considéré comme neuf, dès lors qu’il a subi des travaux suffisants.

Pour un vendeur, il peut être intéressant d’entamer ce type de travaux pour tirer un meilleur prix d’un bien. Du point de vue des acheteurs, cela permet de faire baisser considérablement le prix des frais de notaire.

4. La clause acte en main pour faire baisser les frais de notaire dans l’ancien

En général, les frais de notaire sont payés par l’acheteur d’un bien immobilier. Sachez néanmoins qu’ils peuvent être supportés par le vendeur. C’est ce qu’on appelle la clause acte en main. Le vendeur paie les frais de notaire.

Cela permet aux acheteurs d’obtenir plus facilement un prêt immobilier pour financer leur acquisition. En effet, leur apport personnel peut être utilisé pour contribuer à financer le bien, plutôt que pour payer les frais de notaire qui seront de 0 €. Pour le vendeur, cela représente l’opportunité de vendre plus facilement un bien.

Faire baisser les frais de notaire dans l’ancien en bref

Pour résumer, il est possible de faire baisser les frais de notaire grâce à :

  • La négociation des émoluments du notaire
  • La déduction des frais d’agence
  • La déduction des meubles et équipements
  • Le paiement des frais de notaire par le vendeur

Sachez que toutes ces solutions sont compatibles entre elles. N’hésitez pas à cumuler la déduction des frais d’agence et celle des meubles et équipements. Vous pourrez aussi parfaitement négocier les émoluments du notaire. La solution la plus efficace reste encore de proposer au vendeur de s’acquitter lui-même des frais de notaire, pour ne rien avoir à payer.

Sur les notaires, les internautes cherchent aussi :