Ce diagnostiqueur met en garde sur les 5 risques de vendre une maison qui n'est pas aux normes

Partager cet article

7 min de lecture

18 mai 2024

La vente d'une maison qui n'est pas conforme aux réglementations en vigueur peut entraîner de nombreux problèmes et même compromettre la transaction. Voici un guide essentiel réalisé sur la base des conseils de Valentin, diagnostiqueur du côté de Pau, pour comprendre et naviguer dans les eaux troubles des risques associés à la vente d'un bien non conforme.

Risque 1 : La responsabilité civile

La loi impose au vendeur le devoir de délivrance et de garantie des vices cachés. Si postérieurement à la vente, l'acheteur découvre que le bien n'est pas aux normes, vous pourriez être tenu responsable de compenser les dommages.

Risque 2 : La renégociation ou l'annulation de la vente

L'acheteur peut, en se rendant compte des non-conformités, demander une baisse du prix ou, dans certains cas extrêmes, l'annulation de la vente.

Risque 3 : Les pénalités financières

Des amendes peuvent être imposées si les règlementations, notamment en matière de performance énergétique ou d'amiante, ne sont pas respectées.

Risque 4 : La difficulté de financement pour l'acheteur

Les banques sont souvent réticentes à financer l'achat de biens non conformes du fait des nombreux aléas pouvant survenir, ce qui pourrait limiter le nombre de potentiels acquéreurs. A éviter donc, en cas de vente urgente !

Risque 5 : La perte de valeur du bien

Il va de soi qu'une maison non conforme peut perdre de sa valeur sur le marché, affectant ainsi le montant de la vente.

Vendre une maison qui n'est pas aux normes peut sembler être un défi de taille pour les propriétaires. Cependant, en adoptant certaines stratégies adaptées à la situation, il est tout à fait réalisable d'arriver à vendre ce type de biens immobiliers. Une seule chose à faire : le faire bien ! Valentin nous explique comment transformer ces risques en opportunités... ou presque.

Vendez plus vite, plus cher

L’expertise locale Kadran au service de votre transaction immobilière.

Quelles sont les premières étapes à suivre pour vendre une telle propriété ?

"D’abord, on va chercher à identifier clairement les non-conformités de la maison. Il est crucial de comprendre les aspects spécifiques où la propriété ne respecte pas les réglementations en vigueur. Ces non-conformités peuvent inclure des problèmes tels que des installations électriques obsolètes, une isolation insuffisante ou des extensions non autorisées. Identifier les non-conformités est la clé pour évaluer l'ampleur des travaux nécessaires.

Vendre un bien qui n’est pas aux normes, ça impacte forcément le prix de vente ?

Afin de pouvoir négocier avec les potentiels acheteurs, il est important d'avoir une idée précise du coût des travaux nécessaires pour mettre la maison aux normes. Ainsi, vous devrez faire appel à des professionnels pour établir des devis. Ces estimations vous permettront également de fixer un prix de vente raisonnable et ajusté en tenant compte des dépenses que l'acheteur devra engager par la suite.

L’électricité notamment, est un poste de dépense très important et un élément stratégique de toute vente immobilière.

Comment aborder les acheteurs potentiels concernant ces non-conformités ?

"La meilleure chose à faire (et la seule !), c’est d'être transparent sur les non-conformités et les travaux nécessaires pour les corriger. Anticiper les objections des acheteurs potentiels les aidera à se projeter. Vous devez proposer des solutions concrètes pour faciliter la mise aux normes."

Avez-vous des conseils pour faciliter les négociations avec les acheteurs potentiels ?

"Faire preuve de flexibilité lors des négociations ! Vous n'êtes vraisemblablement pas en position de force. Prenez donc le temps de comprendre les souhaits et contraintes financières des acheteurs potentiels tout en cherchant à assurer une vente équitable. Je vous conseille fortement de vous faire accompagner par un agent expérimenté ! Leur expertise et leur connaissance du marché peuvent faire une grande différence dans le processus de négociation. N'oubliez pas que chaque négociation est unique, donc adaptez votre approche en fonction de la situation et des besoins spécifiques de l'acheteur. Bonne chance dans vos négociations !

Faire appel à des professionnels : votre arme secrète

Pour vendre votre maison pas aux normes, il peut être judicieux de faire appel à l'expertise d'un professionnel immobilier. Les agents immobiliers disposent en effet des compétences nécessaires pour vous conseiller sur les démarches à entreprendre afin de mettre en valeur votre bien et le vendre au meilleur prix possible :

  • Ils sauront notamment comment adapter les descriptions et les visuels pour présenter votre maison sous son meilleur jour.

  • Ils sont aptes à évaluer le prix de vente idéal, ni trop élevé en considérant les travaux à effectuer, ni trop bas pour ne pas dévaloriser votre bien.

  • Ils ont une connaissance du marché local qui leur permettra de cibler les acheteurs appropriés parmi leurs contacts et leur réseau professionnel.